Retour sur le grand débat à Hauts-Pavés/Saint-Félix

20 02 2019

  • Des participants répartis par tables de dix citoyens, chacune animée par un animateur contraint à la neutralité et qui recense toutes les propositions formulées.
  • Les quatre thématiques abordées à tour de rôle à chaque table, afin de permettre aux participants de s’exprimer sur tous les sujets.
  • Une restitution globale des travaux, afin de donner un panorama des sujets abordés au cours de la soirée.

 

Telle était la formule retenue pour cette première réunion du grand débat organisée sur la circonscription de Nantes-Orvault-Sautron.

 

Nous publions ici une restitution de ses travaux, les documents téléchargeables permettant de retrouver l’intégralité des propositions formulées par les participants.

citoyen-ne-s présents sur la totalité de la soirée

propositions émises par les participants

Des contributions qui portent sur tous les sujets mis au débat

L’organisation en tables rondes de 10 participants a permis à chacun de formuler ses analyses et ses propositions sur chaque chapitre du grand débat. Les quatre thématiques donnent donc lieu à des contributions citoyennes, mais dans des proportions différentes : c’est sur la question de l’organisation de l’Etat et des services publics, ainsi que sur celle de la démocratie et de la citoyenneté qu’on enregistre le plus de propositions.

 

Cela ne signifie pas obligatoirement que ces sujets soient jugés prioritaires par les participants : mais ce sont les chapitres sur lesquels on enregistre probablement le plus de points de vue contradictoires, et donc le plus de propositions différentes.

  • Propositions sur la fiscalité et les finances publiques 15% 15%
  • Propositions sur la transition écologique 16% 16%
  • Propositions sur la démocratie et la citoyenneté 31% 31%
  • Propositions sur l’organisation de l’État et des services publics 38% 38%

37 contributions portent sur la fiscalité et les finances publiques.

Cliquer sur l’image pour télécharger la restitution des contributions

Elles témoignent de volontés partagées sur la simplification du système fiscal, la lisibilité de l’utilisation des impôts et des dépenses réalisées par la collectivité au bénéfice des foyers, de lutte contre la fraude fiscale et de recherche d’une plus grande justice fiscale.

Toutefois, des approches divergentes s’expriment sur la maîtrise des dépenses publiques, sur la baisse des impôts ou du coût du travail. D’autres questions relatives aux différences de revenus, au revenu universel, ou encore à la gratuité de services publics sont abordées.

37 contributions portent sur la transition écologique.

Cliquer sur l’image pour télécharger la restitution des contributions

La nécessité de mieux prendre en compte les impératifs écologiques dans les politiques publiques, et la nécessité d’accélérer le mouvement ne font pas vraiment débat. La soutenabilité sociale des mesures, et notamment des mesures fiscales, la nécessité de lisibilité des budgets qui sont consacrés à la transition écologique sont évoquées.

Transport, logement, consommation, agriculture et nature, investissements dans la recherche : les idées sont nombreuses et portent sur de nombreux domaines de l’action publique.

78 contributions portent sur la démocratie et la citoyenneté.

Cliquer sur l’image pour télécharger la restitution des contributions

Signe de la volonté de prendre la parole : les idées fourmillent pour développer la citoyenneté, faire vivre la démocratie au quotidien, redéfinir les modalités du vote et les modes de scrutin, redéfinir les conditions d’exercice de leurs mandats par les élus.

A noter : sur tous ces aspects de la vie démocratique, les propositions sont souvent très contradictoires les unes avec les autres : les participants ont émis beaucoup d’avis, et beaucoup d’avis différents.

 

95 contributions portent sur l’organisation de l’État et des services publics

Cliquer sur l’image pour télécharger la restitution des contributions

Signe de l’attachement des participants au service public et à l’État : c’est sur ce chapitre que s’expriment le plus grand nombre de contributions.

Équilibre entre numérisation des procédures et maintien de présence humaine et de proximité, attentes d’un service public plus efficace, à coût maîtrisé, nécessité de redéfinir les missions de l’Etat, conditions de travail et statut des fonctionnaires, protection sociale, sécurité, justice, logement… les sujets abordés sont variés, et des propositions concrètes sont formulées.

Comme sur la question de la démocratie, toutefois, des points de vue assez contrastés s’expriment.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email